Indaba 2015 à Cape Town : Le sous-sol gabonais, une opportunité inestimable pour les investisseurs

Dans le cadre des activités du Mining Indaba 2015, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Tourisme, Christophe Akagha-Mba, a accordé, mardi dernier, une série d’entretiens aux investisseurs opérant dans le secteur minier, notamment les sociétés Iron Ridge, Rio Tinto, Genmin, Dome Vanture, EPC-Gabon, Anglo American, BRGM, Armada et le cabinet Heenan Paris.

LE sous-sol gabonais suscite toujours de l’intérêt auprès des multinationales étrangères opérant dans le secteur minier. Le ministre des Mines, de l’Industrie et du Tourisme, Christophe Akagha-Mba, participant au Mining Indaba 2015 à Cape Town en Afrique du Sud, a accordé, tout au long de la journée de mardi, une série d’entretiens auxdites sociétés, notamment Iron Ridge, Rio Tinto, Genmin, Dome Vanture, EPC-Gabon, Anglo American, BRGM, Armada, ainsi qu'au cabinet Heenan Paris.

Ces différents investisseurs ont fait au ministre le point de la situation minière, en lui présentant les aspects positifs de la filière, et les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans l’exercice de leurs activités.

Pour certains, c’était également l’occasion de faire quelques propositions, allant dans le sens même de ce que compte faire le gouvernement, pour accélérer le processus de développement du secteur minier au Gabon.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.