Budget 2018 : L’Oprag va investir dans la formation et les équipements portuaires

Le Conseil d’administration de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) s’est tenu le 28 décembre 2017 à son siège sis à Owendo, sous la présidence de Pierre Reteno Ndiaye. Les administrateurs ont particulièrement statué sur le projet de budget de l’exercice 2018.

« C’est le conseil d’administration qui a vocation de valider le budget 2018 de l’Office des ports et rades du Gabon. Il y a des facteurs exogènes, la crise internationale qui frappe effectivement notre entreprise. Ce Conseil a permis de mettre à la disposition de la direction générale des outils, des conseils et des avis pour optimiser toutes les ressources, que ce soit des ressources en capital, financières ou humaines », a indiqué Pierre Reteno Ndiaye, PCA de l’Oprag.

Selon lui, l’arrivée du nouveau port a déjà un impact positif sur l’activité dans le secteur. « Cela a fait baisser un certain nombre de coûts qui impactaient les marchandises sur le plan national, et a également contribué à l’abaissement du coût de la vie au Gabon. Aussi, l’arrivée du nouveau port a-t-elle permis de créer des emplois nouveaux et réduire le chômage », a souligné M. Reteno Ndiaye.

Pour les administrateurs, l’Oprag, en sa qualité d’autorité portuaire, a désormais aujourd'hui un rôle de régulation sur le domaine, étant donné qu’il a concédé toutes ses activités d’exploitation à des partenaires privés.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.