Spectacle/Nicole Amogho : C'était une totale "Traditional party"

Dans une communion qu'elle sait régulièrement établir avec son public, elle a fait le tour des rythmes du terroir, à travers une balade musicale de plus de deux heures. Au grand bonheur des nombreux fans ayant effectué le déplacement.

Voir Nicole Amogho sur scène a toujours été un plaisir. Ce ne sont d'ailleurs pas ses fans qui le démentiront. Ils étaient, en effet, nombreux, dans la soirée du 31 mai à l'Institut français du Gabon (IFG), à prendre part au rendez-vous musical baptisé " Traditional party", qu'elle leur offrait. Ceci dans le prolongement de la Fête des mères et à l'initiative de l'IFG et d'Azur procom.

A travers une communion régulièrement bien établie avec son public à chaque circonstance, Nicole Amogho a fait le tour des rythmes du terroir, mettant ainsi en relief la richesse du patrimoine culturel de notre pays. Du Ngwata à l'Elombo, en passant par l'Ekunda, l'Empire, Le Ngwala, l'Elone, le Ndjobi, etc., c'est un florilège de tendances traditionnelles que la chanteuse gabonaise a parcouru, au grand bonheur des spectateurs qui avaient effectué le déplacement. Avec dans son répertoire, ce soir-là, des chansons bien connues du grand public : " Ayani", " Mayila ma Mayilongo", " Mwane Oulouyi", " Singa Soyi", " Bâ Yiba", " Côbaka", " Mbila", " Jeannot", " T'omossa", " Kina", " Nzamba Mavindi", " Miè Tende", " Ngôngô é Nkéré", " ", " Edzing ya Neume", " Ondjanga Vuiya", etc.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.