Handball : Phoenix frappe fort d'entrée

Deux heures avant de regarder son principal rival de la saison, Libreville HC, en découdre avec Ndzimba HB sur le plateau de l'Université Omar-Bongo, Phoenix a survolé les débats sur les mêmes installations, hier, dans le cadre de la première journée du championnat de la Ligue de handball de l'Estuaire 2019. Opposés à la tendre formation de Royal HB, Ange Junior Obame et ses partenaires ont été sans pitié.

Même sans les principaux renforts de l'intersaison, l'arrière Yves Terry Nguema Aboghe et le demi-centre Alex Georges Fausther, toujours pas qualifiés, mais aussi privé du demi-centre Terence Igalla Sene (blessé) et du pivot Claude Nguema (convalescent), les poulains du duo Simon Badenika-Elie Rossatanga sont restés suffisamment compétitifs. Impitoyables même, avec leur adversaire.

À la pause des débats dirigés par la paire arbitrale composée de Meelkiade Meyé et Yannick Stéphane Pindi, la messe était déjà dite, avec 23 buts d'écart (27-4) pour le champion sortant. Même après avoir laissé souffler ses cadres (Obame, Willy Moure Nguema, Sterenstyl Wora Dia, Didier Okito et Stéphane Warene Nze Mba) en seconde période, et avec M'Ksit Ola Abiola et Gilchrist Akourou Obiang moins concentrés dans les cages, Phoenix a accompli une performance offensive quasi-identique. Tout en concédant 12 buts.

Darnel Mboutsou Mihindou (13 réalisations) en a profité pour gonfler d'entrée ses statitistiques.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.