Sécurité sociale : Le Blaisac transféré à Libreville

Initialement basé à Yaoundé au Cameroun, le Bureau de liaison de l'Association internationale de sécurité sociale pour l'Afrique centrale, est désormais implanté dans la capitale gabonaise pour un mandat de trois ans, éventuellement renouvelable.

Ce transfert dans la capitale gabonaise, de la représentation sous-régionale de l'Association internationale de la sécurité sociale (AISS), obéit au principe de rotation arrêté par l'ensemble des caisses. Outil d'aide à l'harmonisation des pratiques pour la sous-région, le Blaisac implanté pour un mandat de trois ans renouvelable, permettra de renforcer les préceptes de bonne gouvernance et l'efficience allocative des organismes de prévoyance sociale (OPS) d'Afrique centrale. De même, d'asseoir et promouvoir une culture de sécurité sociale facteur de développement et de favoriser le partage et la diffusion des bonnes pratiques en matière de sécurité sociale en se basant sur les lignes directrices de l'AISS et de la Conférence inter-africaine de prévoyance sociale (Cipres).

La cérémonie de passation de charges entre les deux organismes de sécurité sociale s'est déroulée, avant-hier, dans un hôtel de la place. En présence du ministre d’État chargé de la Prévoyance sociale et de la Solidarité nationale, Paul Biyoghe Mba, du secrétaire général de l'AISS, Hans-Horst Konkolewsky et du secrétaire exécutif de la Cipres, Innocent Makoumbou.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.