Santé : Les consultations reprennent lundi

Le Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (Symefoga) a tenu hier, en fin d'après-midi, une assemblée générale à la salle des conférences du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

A l'ordre du jour : la situation de la dette de la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) vis-à-vis des hôpitaux publics et l'analyse des mesures gouvernementales lors du discours du président de la République la veille du 17-Août.

Sur le premier point, le président du Symefoga, le Dr Adrien Mougougou, a indiqué : « Nous avons observé un mouvement pendant un mois consistant à ne pas prescrire sur les bons d'examen et ordonnances de la CNAMGS. Nous reprenons les consultations du fait que la CNAMGS a pu verser 2 milliards sur les 11 dus par rapport à sa dette. Et nous rappelons au président de la République que les hôpitaux publics sont malades (...). Nous avons toujours dit que la CNAMGS constitue plus de 90 % des patients. Si ces 90% ne sont pas payés, il n'y a plus de consommables pour les malades. Mais au regard du petit geste de la CNAMGS, nous sommes obligés de reprendre les consultation dès le lundi prochain. »

S'agissant des mesures gouvernementales d'austérité, le Symefoga refuse que l'on puisse toucher aux salaires des médecins. Les médecins fonctionnaires disent ne pas être d'accord avec le système de pointage parce que ne concordant pas, estiment-ils, avec le fonctionnement des hôpitaux car les agents travaillent de lundi à dimanche.



JM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.