Promotion littéraire : Hamidou Okaba sur le gril du Club Lyre

Le poète Hamidou Okaba était le dernier invité du Club Lyre. Le troisième de cordée de cette exaltante aventure de promotion littéraire, qui poursuit son bonhomme de chemin.

DEUX heures durant, Hamidou Okaba - auteur de ‘’ La balançoire du camp Masima’’ (éditions ODEM) et ‘’ Le bélier de Stoïquie’’ (éditions Ntsame) - a, sous un jeu nourri de questions-réponses, exhumé un univers hanté par le temps, la mort, l’autre, la vérité, la liberté. Un univers existentiel tsogho, profondément imprégné des valeurs du rite initiatique bwete du sud Gabon, dans un environnement familial protestant et musulman.

« J’aurais pu écrire des essais. Mais par fainéantise, j’ai choisi la poésie », a-t-il dit, un brin espiègle.

Sa conception de la poésie ? « Le poète écrit pour lui-même. Il s’écrit à lui-même ». Et le bwiti alors ? « Le Bwete c’est comme une classe de mathématiques : à la fin, ce n’est pas tout le monde qui a compris. »

Le poète-invité a, in fine, apprécié l’exercice. Il a encouragé le Club Lyre à poursuivre sur sa lancée : la promotion de la littérature d’ici et d’ailleurs. En trois sorties successives, le concept prend déjà ses marques, à en juger par la pertinence des questions des membres du Club Lyre et des lecteurs associés. Rendez-vous le 30 mai pour le prochain invité.


I . I


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.