National-Foot / Huitième journée : Un de chute pour les Militaires

Quelle partie ! Alors que l'entame leur laissait présager le meilleur... Au final, une défaite, la première de la saison, pour Missile FC (1-2) .

Quatre victoires et deux nuls, en autant de matches joués, Missile FC a parfaitement attaqué ce championnat. Samedi, à domicile, face à l'US Bitam, on pense que cette journée va le confirmer. Huitième minute déjà, un but " matinal " d'Alfred Mfongang pose les Militaires sur les meilleurs rails. Mais Bitam n'a pas fait le voyage en touriste. Ces onze joueurs jettent toutes leurs forces dans la bataille. Réduits à dix après l'expulsion de Christian Nze Ondo, Missile FC tient le choc. Désorganisés, certainement, mais toujours à l'avantage.

La mi-temps est sifflée sur ce but d'avance. A la reprise, le coach de Bitam, François Omam-Biyick, procède à plusieurs changements pour tonifier le secteur offensif. Alternant jeu court et long, ses joueurs tiennent le ballon et ne le lâchent plus. Acculé, Missile FC repousse tant bien que mal les attaques. "... à force d'accuser le coup, une erreur défensive est vite arrivée. Ça a été la fatale ! ", commentera Claude Albert Mbourounot, le coach des militaires. Une égalisation (83e) signée Labakodjo Dodoh, et cinq minutes plus tard Erwin Nguema, en soutien, qui confirme. Cette victoire va donner à réfléchir. Quelques jours de récupération pour les deux camps, la prochaine journée est dans le collimateur.



JNE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.