Musique : décès de l'artiste Kacky Disco

Le dépouille mortelle a été aussitôt transférée, dimanche soir, de l'hôpital missionnaire de Bongolo vers une maison des pompes funèbres à Mouila, avant son départ à Libreville dans les prochains jours.

LE monde de la musique est en deuil depuis dimanche soir. Le maître du rythme Ikoda, et des danses Oriengo et Matsuaka-matsuaka a tiré sa révérence ce jour-là vers 22 heures. Kacky Disco, de son vrai nom Antoine Biyamba, a rendu l'âme à l’hôpital missionnaire de Bongolo, où il avait été admis pour suivre des soins intensifs, à la suite d'un malaise. Après un précédent survenu le mardi 29 août dernier.

Les membres de ses familles consanguine, militaire et artistique sont plongés dans une douleur indescriptible.

Pour des raisons de conservation, le corps du défunt a été transféré dans une maison des pompes funèbres à Mouila. La dépouille mortelle est attendue à Libreville en milieu de semaine, si toutes les conditions de son transfert sont réunies. L’état-major de la Garde républicaine, l’unité militaire dans laquelle il était incorporé, est d’ailleurs à pied d’œuvre depuis l'annonce du décès.

Le corps, à son arrivée de Mouila, sera de nouveau admis dans une maison de pompes funèbres de la place pour la mise en bière.

IMM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.