Education : chefs d'établissements épinglés, élèves incriminés

Education : chefs d'établissements épinglés, élèves incriminés

Du public au privé (laïc, confessionnel et reconnu d'utilité publique), le réseau de falsification des bulletins de notes a étendu ses tentacules à l'échelle nationale.

L'opération coup de poing du ministère de l'Éducation a débouché sur le démantèlement des maillons d'une chaîne jusqu'ici bien installée au sein des établissements scolaires du pays. Et le plus surprenant est que même les établissements à la réputation bien établie figurent dans cette liste noire.

On y retrouve, par exemple pour Libreville, les lycées d'application Nelson-Mandela (LANM), Paul-Émane-Eyeghe, Jean-Baptiste-Obiang-Etoughe, Paul-Indjendjet-Gondjout, Djoue-Dabany, Jean-Hilaire-Aubame-Eyeghe, Diba-Diba, Montalier, Mikolongo, de Bikele, etc. Et d'autres à l'intérieur du pays : les lycées Charles-Mefane (Lambaréné), Nazaire-Boulingui (Tchibanga), Jean-Baptiste-Moandat, Bac-Aviation (Port-Gentil), Simon-Oyono-Aba (Bitam), les collèges Delta, la Réussite, Charles-Lwanga…

Un bon nombre d'établissements d'enseignement privé ont été pris la main dans le sac pour être principalement des producteurs de faux bulletins. Sanction : fermeture définitive avec interdiction d'exercer. Il s'agit de : complexe scolaire Élite, les lycées Paul-Verlaine et Mater Dei, ainsi que les collèges Saint-Pierre et Monde uni.

Plus de 30 chefs d'établissements et personnels administratifs sont désormais suspendus de leurs fonctions pour une durée de 5 ans et remis à la disposition des directions d'académies provinciales pour avoir procédé et participé à l'inscription des élèves présentant de faux bulletins.

Au moins 250 apprenants, toutes séries confondues, sont également exclus de la participation au baccalauréat 2019-2020 et rétrogradés à leur niveau réel, pour inscriptions avec des documents non conformes. 126 autres sont exclus de leurs établissements pour inscription sans bulletins.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.