Incendie à Moutobokou (Mouila) : Une maison d’habitation réduite en cendres

Une bougie allumée par un enfant serait à l’origine de ce sinistre qui n’a pas causé des pertes en vies humaines. Mais la maisonnée a tout perdu dans le brasier.

UNE maison à usage d’habitation occupée par 9 personnes dont 3 fillettes et un garçonnet a été réduite en cendres, dans la nuit de 22 au 23 septembre dernier, au quartier Moutoboko dans le premier arrondissement de la commune de Mouila.

Selon les premiers témoignages recueillis sur les lieux du sinistre, une jeune maman dont l’identité ne nous a pas été révélée, se serait absentée pour aller chercher de quoi à manger en début de soirée, laissant derrière elle des enfants en bas âge. La maison étant dépourvue d’électricité, l’usage de la bougie est indispensable pour s'éclairer. C’est ainsi que l’un des enfants aurait allumé une bougie à cette fin. Malheureusement, en se rendant à la cuisine, il aurait manipulé le combustible qui serait tombé derrière le réchaud à gaz. Et c'est l'incendie. Aussitôt, le feu aurait commencé à embraser la demeure, avant de se propager très rapidement. Tout a été détruit. Les occupants n'ont pas pu sauver une aiguille. Cependant, les enfants ont eu le réflexe de s'enfuir dès que la maison s'est embrasée. En dépit de la présence des voisins venus à leur secours pour tenter de circonscrire le feu, rien n'y fit, la propagation rapide des flammes ayant été favorisée par l’état de vétusté des matériaux de construction, notamment de vieilles planches sèches que le feu a vite fait d'emporter en un laps de temps.

L’arrivée des autorités locales n’a rien changé à la situation. Toutefois, elles ont apporté aux victime leur compassion et promis une aide substantielle. Toujours est-il que les services compétents se sont chargés de faire le constat et rédiger le rapport qui sera adressé à qui de droit. Il faut noter que la maison était en location. Les propriétaires qui avaient également leurs effets stockés dans l’une des chambres ont tout perdu dans cet incendie.

F.N

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.