Taekwondo/Championnats du monde 2015 : Atora Eyeghe et Owono Ndzime pour entretenir l’espoir

APRÈS les éliminations prématurées de Charles Mouketou Boulanga (moins de 58 kilogrammes), Herman Doupassou (-74 kg) et Kyss Safou (-68 kg), Emmanuella Atora Eyeghe (-53 kg) et Arnold Owono Ndzime (-54 kg) - deux valeurs montantes évoluant au Gabon - entrent en scène ce matin dans la Traktor Arena de Chelyabinsk (Russie), où se déroulent, depuis mardi dernier, les championnats du monde de taekwondo.

Tout en vivant leur baptême du feu, ils vont, malgré eux, reprendre le flambeau rapidement abandonné par le trio des vaincus précités. Lesquels ont lutté avec leurs moyens face à des vis-à-vis de niveaux plus ou moins élevés.

C’est le cas de Mouketou Boulanga qui, quelque peu pénalisé par son dokob (équivalent du kimono) de taille III, celle imposée à tous les participants masculins par l’instance mondiale (le WTF), s’est incliné sur le fil (10-11) devant l’Ivoirien Wasiu Tadjou, à la morphologie plus imposante. Alors que pour leur part, Doupassou et Safou ont franchi le premier obstacle, avant de trébucher sur le suivant.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.