Réactions/Daniel Cousin : Instant inapproprié ?

C’est un nouveau coup de gueule de Daniel Michel Cousin, qui intervient après l’échange verbale virulent qu’il avait eu, le 17 novembre 2018, avec Pierre-Claver Maganga Moussavou, lors du match Gabon-Mali comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations "Égypte 2019".

On se rappelle que le sélectionneur national n’avait pas apprécié l’intrusion du vice-président de la République dans le vestiaire. Il n'avait fondamentalement pas tort. Mais, en Afrique, un aîné reste un aîné et il avait fini par présenter ses excuses à son "aîné".

Trois mois après, il a lancé une nouvelle boule puante. Dans un article publié par Jeune Afrique, il dénonce le cumul de près de six mois d’arriérés de salaire. Les réactions n’ont d’ailleurs pas tardé. Sur la toile, chacun y va de son commentaire. Certains soutiennent que, à l’instar d’autres travailleurs, les employeurs de Daniel Cousin ne peuvent pas le laisser sans salaire pendant un semestre. D’autres estiment inappropriée cette sortie de l’entraîneur des Panthères du Gabon.

Parmi ces derniers, il y a, bien sûr, le ministre d’Etat aux Sports, Alain-Claude Bilie-By-Nze. Pour soutenir leur point de vue, ils font la relation avec la prochaine rencontre de l’équipe nationale fanion. En effet, dans un peu plus d’un mois, le Gabon va disputer un match capital contre le Burundi, à Bujumbura, comptant pour la dernière levée de la phase qualificative pour la Can 2019.

« Le ministre des Sports fait fi de ce que ventre affamé n’a point d’oreilles », a réagi un internaute.



Guy-Romuald MABICKA



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.