Panthères du Gabon : un état d’esprit à préserver

Panthères du Gabon : un état d’esprit à préserver

Si les Panthères du Gabon, version Patrice Neveu, n’ont pas encore marqué l'imaginaire populaire en termes de résultats, de capacité à faire front et triompher dans l’injustice, la double confrontation contre la Gambie, dans le cadre des qualifications de la Coupe d’Afrique des nations 2021, ressemble néanmoins à un tournant. La motivation et la force mentale affichées en sont les symboles. 

L'opinion gabonaise qui a décelé cette évolution s'est d'ailleurs mise à l'unisson derrière la sélection nationale, après les manœuvres gambiennes de déstabilisation. Voir Pierre-Emerick Aubameyang couper le cordon fraternel pour éteindre une polémique naissante avant la dernière fenêtre internationale, manifester son degré de motivation de bout en bout, se chauffer avec un vis-à-vis gambien au stade de Franceville, s'indigner sur les réseaux sociaux et promettre au cerveau du traquenard de Banjul une réponse sur le terrain, décrocher sur le terrain pour participer à la construction des offensives, faire sa part du travail défensif, quitter énervé le stade de Bakau et retrouver plus tard le sourire pour signer autographes et dédicaces aux admirateurs gambiens venus à l’hôtel des Panthères, sont autant de preuves d’un changement d’état d’esprit. Un plus grand investissement du capitaine des Panthères.

Le sélectionneur national Patrice Neveu, qui a impulsé une nouvelle dynamique dans la tanière des Panthères, souhaite que PEA prenne encore davantage de leadership. Surtout par la parole. Faisant allusion, durant le vol retour sur Libreville, aux oublis de ses partenaires (Denis Bouanga et Aaron Boupendza notamment) sur des offensives mal exploitées lors du match de Banjul. Avec Aubameyang, la rédemption magnifique de Denis Bouanga et l’épanouissement total de Didier Ndong sont deux autres points positifs de la dernière fenêtre internationale.

Le premier a vite fait oublier son vol régulier manqué sur Libreville avec un but et deux passes décisives, alors que l’ancien ''bad boy'' a affiché une belle constance dans la position de sentinelle, devant la défense gabonaise. Les deux joueurs de 26 ans sont également des leaders techniques et mentaux d'une équipe qui a également pu s'appuyer sur André Biyogo Poko et Lloyd Palun. C'est dire que les acquis des deux dernières sorties devront rester le fil conducteur des Panthères.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.