National-Foot 1 : Une opposition d’un niveau technique moyen

Les quelques spectateurs ayant effectué le déplacement du stade Pierre-Claver-Divunguy de Port-Gentil, mercredi dernier, pour suivre la rencontre entre l’Olympique de Mandji et AS Pélican, sont sortis déçus du stade.

Les deux formations qui s'affrontaient ont produit un spectacle d’un niveau moyen, pour ne pas dire affligeant. Même si à l'actif de la formation d’AS Pélican, plusieurs occasions de but y ont été notées, bien que mal exploitées.

Les visiteurs, venus visiblement avec l'intention de remporter la rencontre pour remonter au classement, afin de pouvoir jouer les playoffs, donnent déjà l’alerte, dès l'entame de la partie, par Kieman Moubouyou, qui voit son ballon choisir le décor (8e), avant que Diallo Adama n’écrase trop sa frappe (13e). Même son de cloche pour Elie Nguema, qui confond vitesse et précipitation (22e).

Les locaux sortent de leur torpeur et gâchent également leurs actions de but. A commencer par Fiston N’noh Ndong qui brille par une maladresse inouïe, rate le cadre à trois reprises (26e, 29e et 33e). AS Pélican revient à la charge, sans parvenir à trouver le chemin des filets... La mi-temps intervient sur un score de parité (0-0).

La seconde période est à l’identique de la première, avec un jeu haché, fait de passes imprécises, d'actions ratées dans un camp comme dans l’autre, d'athlètes en manque véritable de combativité.

Score final : 0-0.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.