Transport terrestre : Le Syltteg dénonce les dérives

Le Syndicat libre des transporteurs terrestres du Gabon (Syltteg) a tenu, hier, un point-presse, au cours duquel il a dénoncé les dérives de l'opération de contrôle de police lancée le lundi 28 mai dernier à Libreville.

Tout en louant l'initiative des autorités qui vise, entre autres, la sécurisation de la ville, des personnes et des biens, Jean Robert Menié, le président dudit syndicat, déplore, à tort ou à raison, que ces contrôles soient plus concentrés sur les taximen que sur les particuliers.

« Toute initiative qui vise la sécurité des personnes et des biens est louable. Nous ne dénonçons pas l'opération de sécurisation des Gabonais. Nous condamnons les dérives observées dans l’exécution de cette mission. Les policiers sur le terrain ne contrôlent pas l'ensemble des véhicules. Ils se concentrent sur les taxis. Il y a des montants qui ont été fixés par ces agents dans certains endroits. Ils prélèvent parfois 5.000 à 10.000 francs CFA aux taximen après chaque passage », a déploré le président du Syltteg.

Cette opération de contrôle défavoriserait ainsi, selon lui, les transporteurs terrestres qui considèrent, aujourd’hui, ces agents de forces de l'ordre comme leurs “bourreaux”. Les membres du Syltteg souhaitent que « ces contrôles soient recadrés et que les objectifs visés au départ soient rappelés aux agents sur le terrain », a-t-il indiqué.



P.M.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.