Infrastructures et structures d'accueil : Aucun souci à Franceville

Franceville Masuku est prête à accueillir la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2017). Côté infrastructures, aucun souci.

Située dans le sud-est du Gabon, la ville de Franceville abrite le groupe B de la Can Total, Gabon 2017. L’Algérie, le Sénégal, la Tunisie et le Zimbabwe joueront dans un stade de 25 mille places. Cette enceinte sportive abritera non seulement les matches de poule, mais également une demi-finale. Les terrains d’entraînement n’attendent plus que les équipes pour qu’elles récitent, quasiment chaque jour, leurs gammes.

N’empêche que lors de notre passage, le stade Rénovation de Masuku subissait encore un coup de fouet (peinture) afin qu’il retrouve son éclat. La société Rapid’Travaux assure des «  travaux de réfection programmés pour s’achever avant la fin de ce mois », nous rassure un ouvrier. Qui, avec ses collègues, s’activent à terminer l’emplacement modifié des journalistes.

Quant à l’aire de jeu, aucune crainte quant à la vue du drainage devant évacuer les eaux. Le gazon, dans l’ensemble, est impeccable.

S’agissant des infrastructures hôtelières (Héliconia stadium Moanda, Royal Héliconia Bongoville et Leconi Palace), choix du comité d’organisation de la Can Total Gabon 2017 (le Cocan), deux ont déjà terminé leur toilette (Moanda et Bongoville). Seul celui de Franceville est encore en phase finale de restauration.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.