Football : Rendez-vous en fin d’année pour le stade Omar-Bongo

L’ETAT gabonais, les entreprises Colas et Entraco ont rendez-vous avec l’histoire sportive nationale. Il s’agira pour les trois entités, de pleinement œuvrer pour que ''le stade du peuple'', relooké, soit livré un mois avant le coup d’envoi de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can), que le Gabon abritera du 17 janvier au 5 février 2017.

Cela signifiera le respect des délais promis à la délégation de la Confédération africaine de football (Caf) qui bouclait, samedi dernier, sa mission d’inspection des infrastructures sportives, hôtelières et sanitaires retenues pour la Can à venir.

Avec 46200 places assises, une pelouse (en place depuis toujours) renforcée et reverdie, le stade Omar-Bongo de Libreville, qui n'aura plus de piste d'athlétisme, sera alors la plus grande enceinte du pays, et prêt à accueillir le match d’ouverture et la finale de la Can 2017, comme annoncé par le Cocan Gabon.

Mais comme ont pu le constater les émissaires de la Caf, conduits par le vice-président Almamy Kabele Camara, mais aussi ceux du groupe Lagardère, il reste bien du travail. Non seulement sur une structure restée inachevée depuis 2012 et modifiée sur les recommandations de l’instance continentale du football, mais également sur les structures annexes (route, parking, éclairage). Le tout, au cœur d’un environnement à assainir.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.