Football / ITW Didier Ibrahim Ndong : '' Mes sincères excuses au peuple gabonais... ''

Au terme de la polémique générée par son exclusion des Panthères, Didier Ndong en appelle à la clémence du président fédéral. Son désir serait celui d'un dialogue... en toute franchise.

Le jour de votre arrivée, vous avez déserté l’hôtel où étaient logées les Panthères. Où étiez-vous ?

Didier Ibrahim Ndong: A mon arrivée, j’ai déposé mes effets dans ma chambre (...). Puis j’ai fait un tour chez moi, comme nombre de mes coéquipiers. Avant, j’ai informé des membres du staff que ma femme venait d’accoucher. Et je me suis laissé emporter par cette euphorie. Voilà les raisons de mon absence aux entraînements de mardi.

Selon des membres du staff, vous étiez injoignable...

C’est inexact. J’utilise mon numéro de l’étranger quand je suis au Gabon. Mais il y a des perturbations de réseau de temps en temps. Quand j’ai été écarté du groupe, mon oncle et des amis m’ont appelé par ce même téléphone.

Que représente la sélection nationale pour vous ?

L’équipe nationale est un grand flambeau. (...) Aujourd’hui, j’évolue en Europe et porte également les couleurs de l’équipe nationale. J’aime mon pays plus que tout.

Un dernier mot ?

Présenter mes excuses au peuple gabonais, à ceux qui croient en moi et qui ne cessent de me soutenir (...). Ma mise à l’écart du groupe me fait très mal. (Mais) je reste toujours disponible pour mon pays.



Propos recueillis par F-K-O.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.