Football : Costa doit partir !

EN poste depuis juillet 2014, le sélectionneur Jorge Costa n’a plus sa place à la tête des Panthères. Les deux matchs joués et perdus contre la Mauritanie, le 28 mai dernier à Barcelone (Espagne), et la Côte d’Ivoire, le 4 juin dernier à Bouaké, sont les ultimes symboles de la faillite tactique d’un homme qui n’a plus rien à proposer à une équipe, à un peuple.

Depuis sa prise de fonctions, nous sommes passés du purgatoire d'une élimination au premier tour de la CAN 2015, aux portes de l’enfer. Pourquoi ? Parce que Jorge Costa n’a pas su tirer le meilleur du groupe actuel, ni remodeler en douceur un onze qui commence un peu à vieillir. Car, il semble ne pas connaître ses hommes, au point de leur imposer des systèmes de jeu qui ne leur correspondent pas. Ce qu’il a d’ailleurs reconnu, il y a peu de temps. «  Je n’ai pas les hommes qu’il me faut pour animer mon 4-3-3 », avait-il indiqué.

Pourtant, après avoir abandonné ce plan de jeu, il décide d'y revenir après avoir testé un 4-4-2 tout aussi infructueux. Le Mozambique et la Sierra Leone étaient passés par là et avaient mis à mal ses certitudes tactiques. Du coup, retour précipité au 4-3-3. Sans grand effet, puisque la Mauritanie et la Côte d’Ivoire ont dynamité des Panthères sans âme.


Serge A. MOUSSADJI


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.