Football / Bilan National-Foot 2016-2017 : US Bitam

Seuls les inconditionnels objectifs de l'Union Sportive de Bitam (USB) n'ont pas été surpris que leur club favori termine dans le ventre mou, à une peu glorieuse neuvième place, du National-Foot 1 2016-2017.

 

Il fallait en effet être d'un optimisme exagéré pour espérer qu'une équipe ayant perdu la quasi totalité de ses valeurs sûres fasse mieux que dans l'exercice antérieur.

Après avoir perdu au moins deux hommes de base par compartiment, Stéphane Heyong Essono, Calixte Assoumou Eyele et Posnick Ndong Essono en défense, Jean Bekima et Fabrice Loé en milieu de terrain ; Junior Bayanho Aubyang, Kodjo Laba et Moustapha Kouyaté aux avants-postes, comment l'entraîneur Thierry Ebobola (revenu au club qu'il aida en tant que joueur à remporter son premier titre national, la Coupe du Gabon 1999) aurait-il pu faire mieux avec un effectif moins clinquant ?

Le retour de son capitaine historique, le défenseur central Erwin Blynn Nguema Obame, après un passage d'une saison à Akanda FC, celui de Lionel Okoue Allogho (autre enfant de l'écurie du Ntem) et les arrivées de l'expérimenté Eddy Therence Wombo Biteghe, du jeune attaquant Junior Mboulou Nzigou (avant la phase retour), Alidu Nahman et de quelques sans-grades de la division d'élite n'ont pu compenser les pertes enregistrées au terme de la saison 2015-2016 bouclée à la quatrième place et avec la meilleure défense du championnat.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.