Didier Janvier OVONO EBANG, sportif. : LE SENS DU BUT

La cage, c'est son domaine. Entre l'Amérique du sud, l'Europe et les Panthères, Didier Janvier OVONO EBANG aligne déjà 13 saisons à son actif. Un gardien qui sait voyager. Le sens du but bien affirmé.

Si la population de Port-Gentil maîtrise un peu mieux la géographie, elle le lui doit pour beaucoup à Didier Janvier OVONO EBANG. Né le 23 janvier 1983, le jeune gardien fait ses classes dans la capitale économique, pour très vite prendre son envol. Après des débuts prometteurs dans le club Petro Sports, il se fait remarquer au plus haut niveau, jusqu'à intégrer l'équipe nationale, pour la Coupe d'Afrique juniors (2002). La prestation est convaincante, et dès ce coup de projecteur, Didier Janvier OVONO EBANG intègre l’AS Mangasport de Moanda. Récompense immédiate, il décroche avec ses équipiers un premier titre national. Avant de rejoindre un an plus tard, le club de Sogéa FC, lequel évolue aussi en 1ère division. Sa carrière est lancée. L'équipe nationale des Panthères lui ouvre ses portes, puis Didier Janvier OVONO EBANG part pour l'Espagne, parfaire sa formation à la Fundacion Marcet où il reçoit les conseils du gardien camerounais Thomas N’Kono.

Didier Janvier OVONO EBANG / Du côté de l'Amérique

La culture ibérique doit lui convenir. Son séjour en Catalogne terminé, Didier Janvier OVONO EBANG répond à une première proposition, émanant du club salvadorien, l'Alianza FC. Il est à cette époque le seul gardien africain à évoluer dans un championnat sud-américain. Là encore, sa maîtrise séduit le public. En 2006, il est élu meilleur gardien du Salvador, puis second meilleur gardien d'Amérique centrale. Etape importante et qui aurait pu lui ouvrir les portes du championnat portugais. Le Paços de Ferreira FC souhaite engager Didier Janvier OVONO EBANG. Pour des raisons administratives, l'affaire ne pourra pas être conclue. Et cette fois, le gardien se tourne vers la Georgie.

Didier Janvier OVONO EBANG / Cap sur la Georgie

A défaut de championnat portugais, Didier Janvier OVONO EBANG pose donc ses valises à Tbilissi pour deux saisons. C'est au sud de la Russie et cela réussit bien au gardien gabonais. Deux saisons pleines, deux titres de champion, une coupe de Georgie et une supercoupe. L'expérience est satisfaisante, mais il faut maintenant confirmer le haut niveau dans un championnat plus étoffé. L'option du Mans, première division française, semble parfaite. Transféré en juin 2009, Didier Janvier OVONO EBANG rejoint un club où se sont déjà illustrés quelques talents africains. On peut citer Drogba, Gervinho ou encore... Daniel Cousin. Et si les débuts ne sont pas faciles, la suite va très vite le confirmer comme gardien titulaire. Des prestations remarquées, mais qui ne peuvent sauver le club de la relégation au terme de la saison. Malgré les sollicitations de plusieurs équipes étrangères, Didier Janvier OVONO EBANG refuse de quitter les couleurs du Mans, et va signer pour deux ans de plus. Marque de confiance de son entraîneur, Arnaud Cormier, il portera même le brassard de capitaine.

Didier Janvier OVONO EBANG / Retour au pays

Aucun doute que Didier Janvier OVONO EBANG a capitalisé de la confiance durant ce séjour français. Et ses matchs avec les Panthères l'attestent. A l'image des rencontres de qualification pour la CAN et la Coupe du monde, puis un an plus tard (2010) de la CAN disputée en Angola. Les Gabonais ont certainement gardé en mémoire, le match (héroïque), face au Cameroun de Paul Le Guen. Grand favori du tournoi, ce dernier va s'incliner (0-1) face au Gabon, entraîné par Alain Giresse.

Sans doute Didier Janvier OVONO EBANG regrettera-t-il que la réussite ne suive pas au Mans. Fin 2012, le club accuse un déficit important et doit se séparer de plusieurs joueurs en fin de contrat. Le gardien gabonais compte parmi ceux-ci, et se retrouve sans club. Après un court passage à Sochaux, il signe finalement pour le KV Ostende (Belgique) dont il garde les filets depuis la saison 2013-2014

A 32 ans, Didier Janvier OVONO EBANG peut encore espérer quelques belles saisons. On a annoncé plusieurs fois son retour au Gabon. Le FC Sapins notamment a été évoqué. Toute la question est de savoir si ce bourlingueur des buts est déjà prêt à ranger les valises.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.