CAN-2017 : Seule la victoire comptera

Un premier tour décevant pour la Côte d'Ivoire et l'obligation de se racheter. Même profil de match pour le Maroc qui doit sauver sa peau, face au Togo. Cela sent la poudre...

Champions d’Afrique en titre, les Ivoiriens n’ont pas fait le résultat escompté contre le Togo (0-0). Il va donc falloir se rattraper face à la RD Congo. Mais les Léopards n’entendent certainement pas laisser cette opportunité aux Eléphants. Victorieux du Maroc (1-0) lors de la journée inaugurale, ils seront qualifiés pour les quarts de finale en cas de victoire sur la Côte d’Ivoire.

Un coup d’œil maintenant sur l'autre match et cette opposition entre le Maroc et le Togo : les données sont claires. L'un comme l'autre vont courir pour la victoire. Le Togo assurerait ainsi sa qualification et le Maroc parviendrait à sauver sa peau. Pour le coach togolais, Claude Leroy, les choses sont claires : «  Nous sommes satisfaits de notre statut de "petit dernier" de la classe. Mais si nous manquons d’humilité dans ce deuxième match, nous allons être exposés. »

A peine plus explicite, Hervé Renard est revenu en conférence de presse sur l'enjeu... mais n'a guère abordé le terrain. Le Maroc a montré de belles choses au premier tour, notamment au plan technique. Le mot a été abondamment utilisé depuis le début de la compétition, il va falloir être "réaliste". Verdict demain, à partir de 20 heures au stade d'Oyem.


JNE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.