ZLCAF : point sur la situation du Gabon

ZLCAF : point sur la situation du Gabon

Dans le cadre de la poursuite des Conseils de cabinet interministériels, la cheffe du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, a présidé, hier, une séance de travail relative à la future Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF). Une séance de travail qui a réuni plusieurs membres de son équipe.

"Nous sommes venus faire le point de l’évolution de certains dossiers prioritaires qui devront permettre à notre pays d'entrer gagnant dans ce nouveau grand marché africain, avec la possibilité d’avoir plus d’exportations, notamment en ce qui concerne les marchandises et les services. Nous voulons effectivement entrer dans la ZLECAF avec des atouts très importants", a déclaré le ministre du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya, au terme de cette rencontre.

D’après lui, la ZLECAF est un projet qui se présentera sous la forme d'un grand marché commun africain d'un milliard deux cents millions d’habitants, dont le PIB sera de l’ordre de 2 500 milliards de dollars. Pour lui, en effet, c’est un projet auquel le Gabon a adhéré.

De même, a-t-il fait valoir, les négociations se poursuivent au niveau de l’Union africaine. L'objectif est de mettre en place ce grand marché commun dès l’année 2 021. D'après lui, le dossier du Gabon avance correctement. Il remplit ses obligations vis-à-vis des autres États de la Cémac et de la CEEAC.

"Nous avons transmis les concessions tarifaires qui devraient entrer dans le cadre de ces accords, et nous l’avons fait dans les meilleurs délais. Nous sommes en train de mener des discussions avec nos collègues de la Cémac et de la CEEAC, ainsi que mes autres homologues africains, afin de nous entendre sur les questions liées aux règles d’origine. Je tiens à souligner que ces négociations sont d’abord portées dans le cadre gouvernemental", a-t-il indiqué.



J.K.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.