Visite officielle du chef de l’État en Chine : «  Un partenaire de choix »

Le renforcement de la coopération, les investissements, la diversification des partenariats sont parmi les questions qui ont été abordées hier par le chef de l’État avant de quitter Libreville.

Monsieur le président, il se dit que les caisses de l’État sont vides. La Chine est-elle un soutien?

Nous sommes dans un contexte économique difficile. Mais ce n'est pas pour autant que le Gabon s'est arrêté de marcher. La République populaire de Chine reste un partenaire de choix avec lequel nous voulons (...) resserrer les liens économiques.

Quel est le sens que vous donnez à cette visite?

Cette visite s'inscrit dans le cadre des échanges entre nos deux pays (...). Aujourd'hui, il faut s'ouvrir et multiplier les différents partenariats, et notre pays a des opportunités importantes dans différents secteurs.

Que répondez-vous à ceux qui considèrent que vous tournez le dos aux partenaires traditionnels du Gabon ?

Une fois encore, la Chine n'est pas ici pour venir remplacer d'autres partenaires que nous avons.

Lors du sommet Chine-Afrique, Afrique du Sud 2015, la Chine a annoncé dix grands projets de coopération pour les trois ans à venir.

Malgré la crise, les dirigeants chinois ont manifesté leur intérêt à venir investir en Afrique. C'est une marque d'intérêt importante que ces dirigeant ont pour le continent.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.