Session extraordinaire du conseil départemental de Bendjé : Les têtes sont tombées

Lucie Daker Akendengue et ses trois vice-présidents, Georges Licket, Emile Moussavou Moudzéo et Thierry Rentchalé Akendengué, ont été évincés hier par les vingt-deux conseillers.

Gros mécontentement des conseillers départementaux du PDG de Bendjé, depuis une semaine. Les membres du bureau accusaient leur présidente de gérer seule leur structure sans leur confier d'attributions.

Vu l’importance de l'ordre du jour, la question a été débattue au cours d’une session extraordinaire qui s’est finalement tenue hier.

Après avoir écouté les différents protagonistes, les conseillers départementaux ont demandé à leurs pairs de quitter la salle afin de statuer. Au bout de plusieurs heures, les élus locaux sont passés au vote pour choisir entre le maintien et l’éviction du bureau. Cette dernière option sera choisie. Daker Akendengue et tout son bureau sont priés de quitter leurs fonctions.

Interrogés à la fin de la session, Lucien Ozouaki (Indépendant) et Gabriel Ogoula Monyama (indépendant), ont de leur côté fait savoir qu’ils n’avaient rien à reprocher à la présidente sortante. Selon eux, elle a toujours travaillé pour le bien-être des populations.


RAD


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.