: Que d’intimidations…et de trafics d’influence !

LANCEE vendredi dernier, la campagne pour l’élection du nouveau président du bureau directeur de la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) prend fin aujourd'hui. Chaque état-major a concocté ses scénarios pour mener sa campagne : points de presse, campagne de proximité, rencontres, etc. L’un des aspects regrettables de cette campagne reste, malheureusement, la dimension politique que certains compatriotes veulent donner à ce scrutin. Lequel est marqué par un fort trafic d’influence.

Dans les méandres de la campagne, il y a des propos qui choquent plus d'un. C'est inadmissible que dans les trois camps, des gens parlent de " candidat de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), des clubs du championnat professionnel de première et deuxième divisions ou de la présidence de la République ".

Certes, les coups de pouce et les influences extérieures existent toujours au cours de ce genre d'affrontement. Mais lorsque cela se fait ouvertement, c'est vraiment gênant. Cela peut supposer que le futur élu deviendra l'otage de ces lobbies et de leurs sympathisants votants, et ne jouira point de son autonomie.


MIKOLO-MIKOLO


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.