Primature : Le suivi des Actes d'Angondjé au menu

Primature : Le suivi des Actes d'Angondjé au menu

Une frange de l'opposition dite "républicaine et démocratique" a remis au Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, hier, le rapport de suivi des actes du Dialogue politique qui s'est tenu entre mars et mai 2017. Document qui relève les avancées et les insuffisances de l'application des décisions prises durant cette grand-messe.

Vers la fin de la léthargie du suivi des Actes du Dialogue d'Angondjé ? C'est du moins le vœu ardent de la délégation de l'opposition dite "républicaine et démocratique", conduite par le premier secrétaire de Démocratie nouvelle (DN), René Ndemezo'Obiang, qui a effectué le déplacement de la Primature hier. Une délégation constituée de plusieurs personnalités politiques dont Séraphin Ndaot Rembogo, coprésident de la commission numéro 1 sur la réforme des institutions ; Mathieu Mboumba Nziengui, coprésident du Comité de suivi des Actes du Dialogue ; et Thierry D'Argendieu Kombila, coprésident du Comité de suivi des Actes du Dialogue.

Ainsi, les hôtes du Premier ministre ont profité de cette occasion pour lui remettre le rapport bilan, "non-complaisant", du suivi des Actes des assises d'Angondjé. "Dans ce rapport, nous faisons le bilan de l'application des Actes du Dialogue politique d'Angondjé. Nous regardons les avancées, nous voyons aussi ce qui n'a pas bien marché, puis nous faisons des suggestions", a déclaré René Ndemezo'Obiang.



Yannick Franz IGOHO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.