PDG : Le BDP condamne !

PDG : Le BDP condamne !

En apportant son soutien au chef du gouvernement, la semaine écoulée, le président du groupe parlementaire du Parti démocratique gabonais (PDG) à l’Assemblée nationale, Martin Mabala, n’avait certainement pas anticipé les réactions divergentes que cela susciterait.

Dernier cas en date, la sortie, le week-end écoulé, du président du Bloc démocratique populaire (BDP), Paskhal Nkoulou. Ce dernier a, au cours d’un point de presse tenu au siège de Libreville sis à Akébé-Ville dans le troisième arrondissement, comparé cette déclaration à "un acte de sédition" envers le chef de l’État, seul à même de décider de mettre fin ou non aux fonctions d’un Premier ministre. Cela, au regard des dispositions de l’article 15 de la Constitution gabonaise.

Et le BDP de s’interroger sur les raisons profondes qui pousseraient le groupe parlementaire PDG à faire écho à une question qui n’avait de sphère, jusque-là, "que les commentaires isolés des réseaux sociaux".

Paskhal Nkoulou : "On reconnaît qu’un groupe parlementaire soutient l’action d’un président de la République par la confiance qu’il accorde au Premier ministre nommé par celui-ci, lors de la présentation de politique générale. Cela ne signifie pas qu’à cause de ce soutien, il puisse s’opposer au limogeage d’un Premier ministre par le président de la République. S’y opposer c’est entrer en défi avec lui. Nous condamnons avec la plus grande fermeté ce qui se révèle être une atteinte et une violation à l’ordre constitutionnel du sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs qui consacre la République et la démocratie."



M.A.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.