CES : Probable poursuite des travaux en intersession

LES travaux relatifs à la deuxième session ordinaire de l'année du Conseil économique et social (CES) ont pris fin, hier, sur un goût d'inachevé. Conformément aux dispositions de l'article 108 de la Constitution, la présidente de cette institution, Georgette Koko, en a présidé la cérémonie officielle de clôture. En présence du nouveau Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, des représentants des institutions de la République, des membres du gouvernement sortant, des représentants du corps diplomatique et de plusieurs autres invités.

Ouvert le 14 septembre dernier, les travaux n'ont pu livrer leurs conclusions générales du fait du retard accusé par les conseillers, et des troubles post-électoraux qui les ont, d'ailleurs, contraint à observer une semaine de congé technique. Conséquences : les travaux n'ont pas été entérinés dans les délais requis par les textes. Même si la présidente du CES ne l'a pas signifié officiellement, plusieurs conseillers estiment que c'est par respect pour la Constitution que l'institution a dû procéder à cette clôture.


SM


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.