72e session de l'ONU : Ali Bongo Ondimba

A l'instar de certains de ses pairs, le président de la République était, hier, à la tribune des Nations unies, à New York, aux Etats-Unis. Le Plan de relance de l'économie du Gabon, la paix, la sécurité et le réchauffement climatique ont constitué la trame de son propos dans la salle de l'Assemblée générale de l'Onu.

AU dernier jour de sa participation à la 72e Assemblée générale des Nations unies, le chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, a porté la voix du Gabon.

 

Sur les questions climatiques, il a assuré que "le Gabon ne déviera pas de sa trajectoire”. Il a considéré que les politiques publiques continueront à s'inscrire dans la logique d'une gestion responsable et durable des ressources. En ce sens, il a rappelé que notre pays vient de créer 20 aires marines protégées s'ajoutant aux 13 parcs nationaux déjà existants.

“Au regard de l'engagement permanent de mon pays pour ces questions majeures, a indiqué le chef de l'Etat, j’ai accepté d’assumer la Coordination du comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC), avec la charge, pendant deux ans, à la suite de mon frère égyptien, le président Al-Sissi, de porter la voix de l’Afrique dans toutes les négociations en matière de changement climatique.”

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.