Transport : comment relancer le secteur aérien national ?

Transport : comment relancer le secteur aérien national ?

Face à la propagation des cas de coronavirus à l’intérieur du pays, comment les opérateurs entrevoient-ils une reprise du transport aérien en assurant la sécurité des passagers ? Leader du transport aérien au Gabon et dans la sous-région Cémac, l’administrateur-directeur général d’Afrijet, Marc Gaffajoli, esquisse quelques solutions.

"Pour répondre à votre question, le premier pilier de la relance c’est celui de la confiance : la confiance que nos passagers placent en nous pour assurer leurs voyages en toute sécurité. Dans ce cadre, nous n’avons pas ménagé nos efforts pour transformer notre organisation et nos installations, afin de garantir le respect des règles d’or de lutte contre la Covid-19 : désinfection des cabines, fiches déclaratives sur l’état de santé, thermoflash, distanciation sociale durant les phases d’enregistrement et d’embarquement, recours aux technologies de dématérialisation, port du masque obligatoire, minimisation des déplacements en cabine, etc.

Nous avons un plan solide et sérieux, inspiré des standards internationaux (IATA, OACI, EASA). Le moment venu, lorsque le gouvernement le décidera, nous serons prêts pour assurer les déplacements des Gabonais en toute sérénité.

Le deuxième pilier de la relance consiste à renouveler notre structure de prix, au bénéfice du plus grand nombre de Gabonais, touchés par la crise. Au-delà des attentes du marché "entreprises" que nous connaissons bien depuis 16 ans, nous souhaitons développer des formes innovantes d’offres de billets, parmi lesquelles : une offre pour les commerçants afin d’aider à revitaliser le petit commerce et prenant en compte leur besoin de transport de marchandises ; une offre pour les familles, avec une tarification dégressive en fonction du nombre de passagers, petits ou grands ; et une offre de facilité de paiement pour les voyageurs individuels."



Propos recueillis par G-M. NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.