TIC : Partenariat Aninf-IAI

Lundi 22 mai dernier, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf) et l’Institut africain d’informatique (IAI) ont scellé une union, à travers une convention visant à pérenniser l’initiative du gouvernement gabonais de faire des établissements d’enseignement supérieur des pôles d’excellence.

L’objectif de cette convention sera de redynamiser la formation des jeunes Africains aux métiers de l'informatique et du numérique.

Présentation de l'initiative par Alex Bernard Bongo Ondimba : « Ce partenariat va permettre, de manière générale, à l’IAI de disposer d’un accompagnement et d'une plate-forme technique pour ses 450 étudiants. Ils pourront ainsi davantage expérimenter leurs connaissances théoriques. Ceci, dans le but d’améliorer, de manière significative, la qualité de la formation et, surtout, de la faire correspondre aux besoins stratégiques et structurels actuels... Quant à l’Aninf, afin de répondre aux besoins de l'Etat gabonais en matière d'e-gouvernement, elle bénéficiera d'un vivier de compétences très étendues pour développer des solutions inscrites dans son plan d'action, afin d'accélérer le processus de transition digitale dans lequel notre pays est engagé. »

Line R. ALOMO

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.