Sécurité alimentaire : Trente tonnes de produits alimentaires avariés détruits

L´opération, menée par la direction des inspections et des contrôles sanitaires et phytosanitaires de l'Agasa, s'est déroulée hier, à la décharge privée d'Alénakiri, sise à Owendo.

L´AGENCE gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) a procédé, hier, à Alenakiri, sis à Owendo, à la destruction de 30 tonnes de denrées alimentaires impropres à la consommation. Il s´agissait essentiellement de produits carnés ("cotis" de porc, pieds de bœuf, poulets entiers, gésiers et cuisses de poulet) et laitiers (yaourts, beurre, fromages).

Ces produits alimentaires ont été saisis, non seulement pour des motifs sanitaires, caractérisés par la date limite de consommation, mais également pour leur dangerosité consécutive à la rupture de la chaîne de froid.

"La rupture de la chaîne de froid a rendu impropre la consommation des aliments détruits. Le mauvais conditionnement a tout naturellement dégradé les aliments. La forte odeur et l'aspect physique des produits ne nous ont pas laissé le choix. Car, il en va de la sécurité sanitaire de nos compatriotes", a indiqué un responsable de l'Agasa. Les produits malsains ont été simplement dénaturés puis écrasés à l'aide d'un bulldozer. Ce procédé de destruction est en phase avec la politique volontariste de protection de l'environnement des autorités, indique encore ce responsable.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.