Réunion de travail : Des réformes nécessaires

Le ministre du Commerce, David Mbadinga et le président-directeur général du groupe Ceca-Gadis, Michel Essonghé, ont récemment, au cours d'une séance de travail, examiné de nombreuses questions inhérentes aux activités de cette entreprise.

Cas, notamment, du rôle économique majeur joué depuis plusieurs années par le groupe Ceca-Gadis dans l'économie nationale. La crise économique et la problématique de la réglementation du secteur dans un environnement concurrentiel déloyal ont également été abordées par les deux parties.

S'agissant de la première question, David Mbadinga a salué les efforts inlassables opérés par le groupe Ceca-Gadis qui, au fil du temps, est devenu un acteur économique majeur et incontournable dans notre pays.

En effet, entre 2007 et 2016, les transactions commerciales du groupe dirigé par Michel Essonghé et qui compte plus de 150 points de vente à travers le Gabon, se sont élevées à 1300 milliards de francs, dont 300 milliards de transactions avec l'Etat. Les conséquences de la crise économique sur l'activité globale de la grande distribution ont été passées au crible au cours de cette rencontre.

Au terme des explications fournies par les responsables de Ceca-Gadis, le membre du gouvernement a mesuré l'ampleur des attentes légitimes de cet opérateur économique qui, chaque jour, accompagne l'Etat dans la mise en œuvre de sa politique économique et sociale.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.