Retombées du PSGE : Les volets "Energie et Mines"

Ces derniers ont ainsi pu toucher du doigt les efforts réalisés par le gouvernement, afin de rendre le Gabon attractif et inciter les partenaires à investir chez nous.

LA deuxième réunion du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), relative aux secteurs de l’énergie, des mines et autres projets prioritaires, s’est déroulée lundi à l’Hôtel des Affaires étrangères, à Libreville, en présence du corps diplomatique accrédité au Gabon, principal invité de ces assises.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’initiative prise par le ministère d’édifier les plénipotentiaires de manière régulière sur les stratégies mises en place, afin d’identifier les progrès accomplis et les projets en gestation.

Ainsi, s’agissant des grands axes du PSGE dans les secteurs de l’énergie et des mines, on apprend que jusqu’en 2009, le Gabon se caractérisait par une activité industrielle faible et peu diversifiée, en raison de l’existence de multiples freins au développement de ce secteur, dont la faible compétitivité-prix de l’électricité (16 US/MW, contre 7,5 au Congo, 8 au Nigeria, 12 au Maroc et 16 en Côte d’Ivoire).

Ensuite, la taille du marché, qui est des plus réduites, le faible appui aux entreprises, les taxes élevées, l’insuffisance d’une main-d’œuvre qualifiée et son coût élevé, entre autres. Toutefois, un effort d’investissement a été réalisé.

 

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.