Projet Bioénergie : Bikondom, terre d'expérimentation

Une délégation d'experts du Conseil économique social et environnemental (Cese), composée également des responsables de la direction générale de l'Environnement et de ceux du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), s'est rendue du 20 au 22 février dernier dans ce district du Woleu-Ntem, afin d'expliquer aux populations le bien-fondé de cet important projet.

Contre les changements climatiques, des actions sont menées au plan local. Une mission vient de séjourner dans le district de Bikondom, du 20 eu 22 février, pour évaluer les conditions de mise en œuvre du projet bioénergie en cours dans cette localité. Celle-ci comprenait les experts du Conseil économique social et environnemental (CESE), de la direction générale de l’Environnement et du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

En présence d’une centaine de personnes venues des villages environnants et en présence du sous-préfet de Bikondom, Célestin Tsassa, le conseiller économique du Pnud au Gabon a salué la forte mobilisation des populations, y percevant la manifestation de leur intérêt de voir le projet développé chez eux.

Il a présenté les grandes lignes des objectifs du projet bioénergie : valoriser les déchets agricoles et forestiers par leur transformation en briquettes de charbon ; disposer d’une source d’énergie renouvelable pour la cuisson des aliments et la production de l’électricité, entre autres.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.