Code des hydrocarbures : La contribution des partenaires

Le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, a présidé, lundi dernier, dans un hôtel de la place, la cérémonie de restitution des contributions extérieures pour la rédaction du nouveau Code des hydrocarbures.

Avant la transmission au gouvernement de la version finalisée du Code, le département des Hydrocarbures a également voulu obtenir l’avis des organismes internationaux et des partenaires au développement. Ces différentes entités se sont penchées, notamment, sur les éléments de fiscalité, de préservation de l’environnement et de contenu local, afin que le prochain Code des hydrocarbures attire le maximum d’investisseurs tout en garantissant les intérêts de l’Etat.

Le ministre Houangni Ambouroue a reçu officiellement trois contributions internationales pour la révision du futur Code. Il s’agit de celle de l’Université de Houston, représentée par les professeurs Ramanan Krishnamoorti et Julian de Cardenas Garcia ; du Fonds monétaire international, représentée par son représentant résident, Marcos Pauplawski Ribiero, et, enfin, celle du cabinet Poulain-Cren, représentée par Jean-Paul Poulain et Guillaume Petit. 



Maxime Serge Mihindou



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.