Bicig : Les adieux de Bernard Levie

Bicig : Les adieux de Bernard Levie

Bernard Levie a fait ses adieux à la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (BICIG). L'ancien directeur général de cet établissement bancaire a été célébré jeudi dernier, au cours d'une soirée qui lui a été spécialement dédiée.

Durant ces six dernières années, Bernard Levie a mis en œuvre une stratégie qui a porté ses fruits. La Bicig a connu une évolution positive, malgré les turbulences générées par la conjoncture internationale.

"En 2013, en ce qui concerne le produit net affaires, on était légèrement en dessous de 30 milliards et, aujourd'hui, on est au-dessus de 40 milliards", a indiqué le président du conseil d'administration, Etienne Guy Mouvagha Tchioba. Avant de vanter profondément les performances de Bernard Levie.

"Le produit net bancaire est passé de moins de 4 milliards à près de 12 milliards. C'est dire que la banque est laissée sous une belle forme entre les mains de la nouvelle équipe dirigeante", a-t-il poursuivi.

Cette rencontre était aussi l'occasion, pour le président du conseil d'administration de la Bicig, de présenter au public Ghislain Mboumba et Samba Caty Mabaye, les deux nouveaux directeurs généraux de la banque. Leur mission sera de maintenir la trajectoire fixée par leur prédécesseur.



Georges-Maixent NTOUTOUME-NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.