Agro-industrie/Environnement : Le complexe agro-industriel de Makouké se met à l’énergie verte

ENGAGÉE depuis quelques années dans une politique de minimisation des impacts négatifs de ses activités industrielles sur l’environnement et de maîtrise de la consommation d’énergie, la Société d’investissement pour l’agriculture tropicale (Siat) a opté pour l’utilisation des sources énergétiques alternatives aux énergies fossiles. En effet, l’agro-industriel belge s’est engagé à alimenter ses usines par de l’énergie issue de l’utilisation des déchets industriels.

Ainsi, après l’usine de Lambaréné qui fournit de l’électricité à la SEEG à partir de la stéarine, un sous-produit de l’huile de palme, le tour est revenu à l’huilerie de Makouké d’emboîter le pas à cette révolution énergétique.

Depuis le mois d’avril 2016, l’huilerie du complexe agro-industriel de Makouké est alimentée par une turbine d’une puissance de 1.2 mégawatt (puissance de base), et d’une puissance maximale de 2500 ampères. Cette turbine à vapeur produit de l’énergie à partir des combustibles que sont les fibres, coques et poussière issue du process de production de l’huile rouge et du concassage des noix.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.