Soutien à l’éducation : « Pour un investissement réciproque »

Le Bloc Démocratique populaire (BDP) a organisé samedi dernier une rencontre dont l’objectif était de montrer le bien-fondé des relèvements des droits universitaires.

Une rencontre à laquelle prenaient part le président de cette formation politique, Paskhal Nkoulou, les membres dudit regroupement, Marcel Libama, membre de la société civile, une poignée d’étudiants des universités et grandes écoles et quelques parents d’élèves.

Lors des échanges, Paskhal Nkoulou a invité ses jeunes frères et sœurs apprenants à épouser cette mesure, qui depuis son annonce fait du grabuge dans l’espace universitaire. Il a donc exhorté les étudiants et les parents à « refuser cette image tronquée de la formation qui ne doit pas coûter chère ».

« J’aime cette assertion d’Abraham Lincoln qui dit que : "Si l’éducation coûte chère, essayez donc l’ignorance". Trouvez-vous normal que les études de vos petits frères coûtent à vos parents en termes mensuel plus de 50.000 francs, alors que vous payez 9000 francs ? Comment pouvez-vous dans un même pays avoir des parents qui payent de grosses sommes pour un enfant qui fait du bidouillage au primaire et se satisfaire que l’année scolaire de son enfant qui est à l’université lui revienne à 9.000 francs ? Le BDP veut vous dire arrêtons avec la complaisance. Comment peut-on revendiquer une école à deux sous ? Il faut demander à vos condisciples ce qu’on peut faire avec 9.000 francs au cours d’une formation », a condamné le responsable du BDP.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.