Total Gabon : 148 milliards de francs de chiffre d'affaires réalisé

La filiale gabonaise du groupe français pétro-gazier Total a récemment rendu publics les résultats de ses activités au 3e trimestre 2017. Ainsi, le chiffre d'affaires de Total Gabon s'élève à 255 millions de dollars (environ 148 milliards de francs), soit une augmentation de 13% par rapport au second trimestre 2017.

Cette évolution est fortement liée à la hausse du prix de vente moyen du baril (+4,8 $/b soit +23 M$) et à celle des volumes vendus sur la période, liée au programme d'enlèvements du brut.

Le résultat net trimestriel s'établit à 9 millions de dollars (environ 5,5 milliards de francs), en hausse de 8 M$ par rapport au second trimestre 2017, « soutenu principalement par la hausse des prix et de la production ainsi que l'absence de charges d'exploitation non récurrentes, suite à un plan d'adaptation de la société lié à son recentrage sur ses principaux actifs offshore », indique le communiqué de l'entreprise, parvenu à notre rédaction.

Au 3e trimestre, le prix de vente moyen des deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon (Mandji et Rabi Light) s'est élevé à 50,3 dollars (environ 29 000 francs) par baril, en hausse de 11% par rapport au second trimestre 2017. Il reflète l'augmentation du cours du Brent, et la forte demande asiatique pour les bruts ouest-africains.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.