Santé : Quelles prises en charge pour les avortements à risque au Gabon ?

RÉUNIS dernièrement au Méridien Ré-Ndama, dans le cadre de la 6e soirée thématique de la Société gabonaise de gynécologie-obstétrique et de la reproduction (SGGOR), autour du thème : “Avortements au Gabon : quelles perspectives en 2016?", médecins-gynécologues et sages-femmes (membres de cette organisation) ont, à travers plusieurs communications, éclairé la lanterne de l'opinion publique sur les soins adéquats après un avortement risqué.

Selon le Dr Minkobane, « l'avortement est un problème de santé publique au Gabon. Et selon la deuxième enquête démographique et de santé réalisée dans notre pays, il a été constaté que beaucoup de femmes, en majorité des élèves et celles dites célibataires, exercent quotidiennement des avortements qui les entraînent inéluctablement à la mort. C'est dans cette optique que des méthodes et autres techniques ont été mises en place pour venir à bout de ce “fléau” à risque. Pour cela, nous avons élaboré des soins appropriés aux patients, à travers des traitements efficaces et à court terme. Notamment l'introduction au misoprostol, présenté par le Dr Ntsame, qui consiste à évacuer complètement l’utérus, en cas d'avortement risqué. C'est une méthode qui se veut efficace à 97 % sur les cas testés. Il réduit, qui plus est, les délais de traitement et la durée de guérison ».


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.