Religion : Pour magnifier la fidélité au Christ

La communauté des missionnaires Claretains de l'Église catholique du Gabon a célébré, samedi dernier, à Essassa, sur la Nationale 1, les 20 ans du ministère sacerdotal des deux premiers prêtres Claretains du Gabon. Il s'agit des pères Yves Loussou et Paulin Mbongo Owouo.

La messe circonstancielle dite à la chapelle Sainte-Berthe – implantée au sein de l'Institut international privé Berthe et Jean – a été ponctuée par la bénédiction de la bibliothèque et du nouveau presbytère de ladite chapelle. De nombreuses personnalités religieuses et laïques du Gabon, au nombre desquelles le président de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, ont pris part à cette cérémonie empreinte d'allégresse.

Le rappel des “engagements” pris par les pères Yves Loussou et Paulin Mbongo Owouo, notamment lors de leur ordination en 1998, puis leur exhortation à continuer de demeurer fidèles au Christ, en dépit des obstacles et des difficultés, ont constitué l'essentiel de la prédication.

Une sorte de message d'encouragement sur lequel le curé des Rois Mages d'Akebé, Mgr Benoît Dieme, est revenu longuement lors de son homélie tirée des livres des Hébreux 5, 7-9 et de 1-Pierre 5, 1-4. En effet, s'appuyant notamment sur la symbolique de la croix-glorieuse, le prédicateur a rappelé à l'assistance la nécessité pour chacun d'avoir comme compagnon l'Esprit saint.



Sveltana NTSAME NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.