Cosyga : vers la fin du bicéphalisme ?

Cosyga : vers la fin du bicéphalisme ?

Confrontée au bicéphalisme depuis le mois de janvier 2019, après l’élection du nouveau secrétaire général, qui devait remplacer le sortant Martin Allini, la Confédération syndicale gabonaise (Cosyga) tente d’apprendre à revivre ensemble, avec l'intention de mettre un terme à la situation actuelle.

C'est dans ce sens que le secrétaire général de l’une des tendances, Wenceslas Mba Nguema, et le secrétaire général adjoint de l’autre aile, Louis Jocelyn Ngoma, se sont donné rendez-vous, samedi, au siège social de ladite structure, à Libreville, pour briser les scellés posés "illégalement", lors du conflit, par la tendance Philippe Djoula. Ils étaient accompagnés par plusieurs représentants des travailleurs des deux tendances.

"L’action de ce jour émane de la correspondance que nous avons adressée à la partie adverse, depuis plusieurs mois, et dont M. Djoula n’a jamais accusé réception ou répondu. Dans cette lettre, nous demandons à nos frères de nous asseoir autour d’une table, afin de trouver des solutions définitives aux problèmes auxquels est confrontée la Cosyga. Car tous, autant que nous sommes, ne supportons plus de voir notre organisation sombrer. Louis Jocelyn Ngoma, le secrétaire général adjoint de cette tendance, en tant que 2e responsable, a pris ses responsabilités en répondant favorablement à notre invitation et, avec lui, de nombreux travailleurs. C’est dans ce cadre que nous nous retrouvons tous ici pour briser ces scellés, afin de retrouver ce lieu qui appartient aux travailleurs gabonais", a expliqué Wenceslas Mba Nguema.



Abel EYEGHE EKORE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.