Audition : Vers une vulgarisation du langage des signes

Audition : Vers une vulgarisation du langage des signes

C'est le but recherché par des séances de cours pour entendants et malentendants qui se tiennent tous les jeudis après-midi à l'Institut français de Libreville.

Vulgariser le langage de signes et faciliter la communication entre entendants et les malentendants. Ce sont, entre autres, les objectifs des séances d'enseignement du langage des signes, qui ont commencé il y a trois semaines à l'Institut français de Libreville. Organisés par l'Association des sourds-muets du Gabon (ASMG), en collaboration avec Matamba Kombila, réalisatrice du film “Sens dessus dessous”, ces cours se tiennent tous les jeudis après-midi, jusqu'en juillet 2020.

"Il est question de dispenser les B. A.-BA du langage des signes. Les séances sont ouvertes à tout le monde, entendants comme malentendants. Il suffit de payer l'inscription à hauteur de 4000 francs", a indiqué Nziengui Diawara, interprète.

Il faut noter que ces cours ont débuté par l'apprentissage de l'alphabet, à travers plusieurs représentations schématiques, en se servant des doigts, de la main, pour traduire chaque lettre du langage du signe. Les enseignements sont dispensés par une sourde-muette, Stéphanie Manondo, vice-présidente de l'ASMG.



Charly NYAMANGOY BOTOUNOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.