Justice et faits divers au Gabon

Port-Gentil : un gardien malien agresse mortellement son employeur

Tout est parti d'une dispute entre Adama Marre et Marie-Louise Omanda. Cette dernière ne supportait plus que son vigile, pourtant régulièrement payé, s'approvisionne dans son congélateur. Alors qu'elle voulait finalement s'en débarrasser, dans la nuit du 1er au 2 juin courant, le ressortissant ouest-africain a tenté de persuader sa patronne de le garder. En vain. S'en serait suivi un échange verbal ayant provoqué une rixe. Puis, la mort !

Trafic de drogue :

Arrêté pour trafic présumé de drogue, le décès de ce jeune compatriote de près de 29 ans a été annoncé à sa famille, le 17 mai dernier, par les responsables de la prison centrale de Libreville. Pendant que ses parents cherchent à comprendre ce qui s'est réellement passé entre son interpellation par les éléments de l'Office central de lutte antidrogue (Oclad), le 12 du mois en cours, et son placement en détention préventive à Gros-Bouquet trois jours après, les deux entités se rejettent la responsabilité de ce drame.

Trafic des stupéfiants : un fléau qui prend de l'ampleur

Il ne se passe pas un jour sans qu'on en fasse état. Sur l'ensemble du territoire, une bonne partie des détenus dans les prisons est constituée des trafiquants de drogues. Le fléau prend de l'ampleur au fil des années. Autour de celui-ci s'est tissé un vaste réseau avec des tentacules dans l'ensemble des villes et départements que compte le Gabon.

Pages