Lambaréné / Policier : Mort dans son sommeil

Âgé de 35 ans, rien ne laissait prévoir une telle issue. L'officier vivait seul. Il aura probablement succombé à une attaque cardiaque ou cérébrale.

C'est avec une grande tristesse que ses collègues de la Police nationale ont appris la nouvelle. Le lieutenant Gilles Tanguy Lekogho a été retrouvé sans vie, le 26 novembre, à son domicile de La Paillote (1er arrondissement de Lambaréné). D'après les renseignements communiqués, le lieutenant était en poste au commissariat central de la ville. Le vendredi 25, il serait allé sur son lieu de travail, sans présenter le moindre signe d'affection.

Mais le lendemain, « c'est en allant lui rendre visite à son domicile, vers 17 heures, qu'un collègue fera la découverte », informe un officier, proche du défunt.

Le lieutenant Gilles Tanguy Lekogho résidait seul à son domicile de La Paillote. Sa compagne et sa petite famille étaient, quant à eux, établis à Libreville. « A première vue, il n'y a aucune trace de violence. L'officier a sans doute été victime d'une attaque cardiaque ou cérébrale», renseigne un agent de la Police d'investigations judiciaires (Pij).



S-C-O-M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.