Justice : 342 personnes présentées devant le parquet de Libreville

Depuis le 5 septembre, le parquet de Libreville procède à l'examen des différents dossiers des personnes interpellées suite aux troubles survenus après la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle du 27 août. A ce jour, 342 mis en cause sont passés devant les juges d’instruction.

De source judiciaire, 70 manifestants ont déjà été incarcérés. 31 devraient comparaître, cette fin de semaine, devant le tribunal correctionnel de Libreville, notamment pour attroupements armés et non armés ayant troublé l'ordre et la tranquillité publique. Lesquelles infractions sont punies par les articles 79, 82 et 333 du Code pénal. Pour leur part, 39 mis en cause ont été inculpés. Ils sont actuellement en détention préventive à la maison d'arrêt de Gros-Bouquet. A leur charge, figurent les délits d'incendie volontaire, pillages et destruction des biens d'autrui. Autant d'infractions punies par les articles 230, 331 et 333 du Code pénal.

Par ailleurs, 272 personnes ont fait l'objet d'une audience de rapport à la loi, avec identification judiciaire. A noter cependant que les interpellations consécutives aux pillages orchestrés lors de ces troubles se poursuivent. Lesquelles arrestations s'effectuent chaque jour par les Officiers de police judiciaire (OPJ) commis à cet effet. (Paru le 14/9/2016)



AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.