Braquage à Ntoum : Eric B. et Simenon M. délestent un commerçant de 400 000 francs

Alors qu'on pensait le chef-lieu du Komo-Mondah débarrassé des braqueurs, certaines poches de résistance semblent encore exister.

Les faits. Le 25 mai dernier, aux environs de 14 heures. Eric B. O. et Simenon M. se promènent à hauteur du PK 44. Ils décident de s'arrêter chez Aliou Diallo, boutiquier. Les deux amis commandent des galettes et des jus de fruit. Alors que le Malien s'apprête à les servir, Simenon passe derrière le comptoir et déclenche aussitôt une violente bagarre avec le propriétaire. Au même moment, son complice se dirige vers le tiroir caisse et le vide de tout son contenu: liasses de billets et menue ferraille.

Face à la résistance du commerçant, Simenon M. sort un couteau et lui assène un coup à la main. Résultat, une incapacité de travail de 17 jours. Les deux délinquants s'emparent de 400 000 frs. Déférés devant un juge d'instruction du parquet de Libreville, le 13 juin, les deux braqueurs (présumés) ont été écroués à Gros-Bouquet. (Paru le 15/6/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.